La Brunehaut du 14 sept. 2019

De retour de Hébécourt, Marche Nordique Compétition Nature de 18 km . La dernière épreuve avant les championnats de France

Nathalie nous en fait un compte rendu (ci-dessous) ainsi que le ressenti de Blandine qui pour elle, effectuait sa premiere compétition ...

>>> Hébécourt, petit village de la somme,

Dernière marche nordique avant le championnat de France, nous voilà partis à 15 Jaristes et « Gilou » de Calais à 10 h de Roncq.

Nous arrivons bien trop tôt sur place, on mange notre pique -nique et ensuite une bonne sieste sur l’herbe fraîche. Nous retirons dossard et cadeau, un petit souci pour Agnès, elle a oublié sa carte identité et sa licence. Panique … Elle doit absolument faire cette marche pour venir aux championnats de France. Cela fut vite résolu. Ouf.

Enfin, le départ, 15 h sous un soleil de Plomb, nous sommes environ 140 compétiteurs. Bien plus, que l’an dernier, il y a toujours plus de monde et le niveau monte toujours. Une surprise pour Colette, Nathalie H et Nadia elles ont eu un dossard préférentiel, car elles ont fait un bon temps sur une marche précédente, donc elles sont sur la première ligne. Un sacré avantage v !

Comme chacun sait, le départ est important, toujours se placer et ne pas tomber et surtout ne pas avoir de pénalités. Nous avons droit aux recommandations habituelles du fameux règlement FFA et puis nous démarrons enfin. Thierry est juste derrière moi et on a décidé de faire la marche ensemble, mais au bout de 10 minutes, je n’arrive plus à le suivre, il part.

On commence une longue ligne droite avec cailloux et roche blanche, terrain pas facile. et des champs à perte de vue. Puis un bosquet, avec une belle descente, je rattrape des concurrents, je maîtrise bien les descentes. Puis retour sous la chaleur, pas de vent, il faut tenir 18 kilomètres.

Je ne vois plus aucun jaristes autour de moi, je m’accroche à la jeune Claire de Seclin, je l’avais battue à la Jaroise de Justesse. Puis un coup de pompe, je n’avance plus, elle me distance. Zut Alors J’ai chaud et envie de vomir. Il faut continuer, tout le monde peine. Je parle un moment à un compétiteur, cela fait du bien et ensuite je le laisse car il n’avance plus. Je suis de nouveau seule. Je me concentre et Je dépasse et on me dépasse… Puis, au ravitaillement, je vois Jean Pierre qui est devant et m’encourage. Je me ravitaille en eau et raisins secs ; cela fait du bien, et je repars en apercevant Nadia au loin. Bientôt la fin, encore 3 kilomètres, avec la belle montée, je me souviens d’elle. Elle est difficile, mais comme d’habitude je m’imagine dans les alpes et cela rends l’effort plus agréable. Mais je commence à sentir une crampe pointée son nez et un frottement au niveau du dos avec le sac. Bon, arrête de te plaindre, et avance, me dit ma conscience. Tu as bien de la chance d’être là . Concentre-Toi et donne tout.

Ah voilà, j’entends du bruit, on arrive au bout. Les copains m’encouragent, Rodolphe, Thierry, Joseph, Jean Luc et Jean Pierre, il faut tout donner pour la place en équipe, on ne sait jamais. Mon temps sera pris en compte pour le classement par équipe. Cela se joue à quelques secondes parfois. Il est environ 17h32.

Pour moi, la marche est bouclée, nous attendons les autres. Ensuite, un bon sandwich et une boisson pour patienter et obtenir les résultats. Bon je suis un peu déçue, mais je le savais avec 7.1 km/h de moyenne, j’ai déjà fait mieux. En plus, 4ème V2. Bon ce n’est pas grave, on a bien marché et bronzé.

Maintenant, la tombola, beaucoup de lots, comme d’habitude. Et là, la chance tourne, le N°261 obtient le dernier lot, panier de légumes Bio, pour qui, ? Vous avez deviné.

Ensuite, les podiums par catégorie, beaucoup de récompenses. On attend toujours, vu que Colette est toujours nommée, mais ils ne font pas les V4 Femme. Elle est souvent oubliée Colette.

Puis, ils annoncent les Podium s pour la Région, je peste un peu, car cela va encore durer. Je ne réalise pas, que Amiens fait partie des HDF ; j’écoute et puis mon franc tombe, et je me dis peut-être moi.

Et oui, enfin un podium en marche nordique 3ème V2 Régionale, Merci à l’organisation et aux absentes 😊. Je suis aux anges, j’ai ma petite médaille. Puis Rodolphe et Colette font aussi un podium.

Bon, c’est beaucoup d’émotion. Maintenant on voudrait manger les bons gâteaux préparés par les bénévoles du Club, Il est déjà 19h30.

Mais encore, une belle surprise pour le Club, pour une fois, un podium en équipe mixte, nous sommes 3ème, derrière Outreau et Lomme. Alors je retourne chercher une médaille avec mes 3 copains. Tout le monde est fier et content.

Vraiment, ce fut une longue et belle journée entre amis et bien organisée par Hébécourt, la fatigue a vite été oubliée. J’ai été récompensé 2 médailles et un panier Bio. Et vraiment, comme dit Andy Warhol, chacun a son quart d’heure de gloire, je crois que c’était ce samedi 14 septembre pour moi.

Nathalie D

>>> Voici mon petit récit pour ma première compétition

“Samedi 14 septembre 2019, Hébécourt, nous y sommes, mon premier défi, ma première compétition aussi, je suis stressée depuis plusieurs jours car j’ai peur de ne pas y arriver mais en arrivant sur le lieu de la compétition je suis bien, plus détendue entourée de l’équipe.

Départ de la marche 15 h, il fait chaud mais je suis bien, plus de stress mais le plus dur reste à faire (18,3 km).

J’ai gardé le même rythme tout au long du parcours et j’ai apprécié les ravitaillements surtout le dernier car il faisait chaud et une côte difficile à monter avant les derniers kilomètres de l’arrivée.

Lorsque je vois la ligne d’arrivée, j’ai des frissons tellement je suis heureuse d’avoir réussi, j’ai les larmes aux yeux, une grande émotion pour moi, même si je suis arrivée avant dernière.

Merci à tous pour vos encouragements et votre soutien. Quelle ambiance, j’y retourne l’année prochaine

Blandine

Voila ...

Les résultats complets cliquant ici en

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Catégories

Roncq, FRANCE

mise à jour le15/02/2020