Au retour des Championnats de France Marche Nordique Compétition 2019

Dans un cadre magnifique, dimanche 29 septembre, se sont déroulés les 5ème Championnats de France de Marche Nordique en Compétition ainsi qu'une épreuve de Marche Nordique en Compétition comptant pour le challenge MNT 2020

Nos athlètes étaient présents.

Une sacrée équipe...

Une équipe Formidable...

Toutes les photos en cliquant ici

Les résultats ici

Ci-dessous les retours de nos championnes et de nos champions :

Nadia au clavier.

Je suis au club JAR depuis six mois.

Six mois d’entraînement.

Six mois pour se qualifier pour les championnats de France.

Six mois de partage avec un groupe extraordinaire.

Le jour J...

Ambiance sur le trajet pour adoucir l’atmosphère

Du stress.

La bonne humeur

Pour égayer la température extérieure.

Ce fût une expérience unique.

Une minute de silence.

Puis

Le moment de se concentrer

Pour vivre le parcours en harmonie.

J’ai adoré

Quatre tours

Pour admirer la vue

Les encouragements du public

Mon temps 1h45 minutes et 27 secondes

Qui comprends mes quatre minutes d’arrêts au ravito.

22ème dans ma catégorie

Pour une première...

Je suis fière de moi

Op op op !

Motivation.......

Deux semaines après Hébécourt me voici en route pour les Mureaux pour participer à ma 2ème compétition en marche nordique compétition qui a eu lieu juste avant le départ des championnats de France et aussi me permettre d'encourager nos champions qui y participent.

En ce qui concerne ma compétition, le stress est là, la pluie aussi d'ailleurs.

9 heures, nous étions deux à y participer, Henri-Pierre et moi, au moment du départ nous étions trempés mais heureusement par la suite la pluie s'est calmée.

J'ai bien aimé le parcours, très technique, très agréable car très beau site.

J'ai gardé le même rythme tout au long du parcours en faisant les bons gestes pour éviter les pénalités.

Pas eu de pénalité, j'ai eu les félicitations des juges tout au long du parcours pour ma gestuelle, je dois dire que ça fait plaisir d'entendre ça.

Je suis arrivée dernière, je n'ai pas honte de le dire mais contente et heureuse d'y avoir participer.

C'est enrichissant pour la suite, prochain défi augmenter la cadence.

Je tiens à remercier Nathalie D, Nathalie H, Colette, Marie, Isabelle, Laurence, Agnès, Nadia, Joseph, Patrice, Manu, Rodolphe, Jacques, Thierry, Jean-Luc, Henri-Pierre et Jean Pierre pour vos encouragements,

Ça m'a fait chaud au cœur.

Blandine

Mon retour des championnats de France.

CONTENT :

  • Superbe organisation du déplacement et de l'hébergement.

  • Superbe ambiance au sein de l'équipe.

  • Très bon contact avec les autres équipes

  • Super d'avoir emmené le barnum pour permettre de se mettre à l'abris lors des changements de tenues.

  • Circuit génial avec des parties techniques très sympathiques.

PAS CONTENT :

  • Pas de ravitaillement en nourriture sur le circuit.

  • Cadeau souvenir à revoir (il aurait chouette d'avoir un tee-shirt « Championnats de France »

Sportivement

Thierry

Ma petite prose ….

Notre premier championnat de France

En ce dimanche matin du 29/09/19 , nous nous préparons à vivre une expérience inédite pour certains d’entre nous,participer pour la première fois aux championnat de France de Marche Nordique en compétition.

On se réveille tôt après une bonne nuit de sommeil : par forcément le cas de tous selon les bruits environnants (n’est ce pas Colette!).

J’ai un peu la migraine qui me tiraille …

Vers 8h00 Nadia et moi même arrivons au petit déjeuner.

Il nous faut prendre un bon petit déjeuner plein de protéines pour aborder cette course.

On s’attendait à trouver des œufs brouillés mais c’est des pâtes qui sont là ….

Pour autant, il y a possibilité de faire des œufs coques mais pas sans mal pour moi !!! Ça finira en œufs durs !!

Il est maintenant temps de partir pour la base de loisir de Verneuil sur Seine où nous retrouverons Blandine et Henri Pierre qui ont pris part à la première course de 9h00.

Le temps est incertain à 9h00 c’était la pluie à grosses gouttes ….

Les garçons s’affairent à monter le barnum qui sera bien utile pour nous changer après la course !!

Nous encourageons nos coéquipiers Blandine et Henri Pierre.

Maintenant, c’est le moment de se préparer pour notre course de 11h45 ; l’échauffement est très important.

Il est 11h45 et le départ des filles est donné .

Je n’ai pas fait 10 mètres qu’une concurrente est déjà par terre car la compétitrice d’à côté lui a fait un croche bâton !!!! pas très cool tout ça.

Cela me ralentit un peu et il faut se concentrer pour regarder partout pour ne pas tomber moi aussi…

Ce n’est pas si évident au début , car nous sommes un peu à les uns à côté des autres et personne ne veut laisser sa place.

Je me retrouve finalement avec Colette et Nathalie H. Laurence est un peu devant …

Nous avons décidé de faire une bonne partie du chemin ensemble.

On se soutient mutuellement et le rythme est correct.

Nous arrêtons au ravitaillement pour boire à chaque passage sauf le dernier je n’ai pas ramené mes fruits secs sur place et je m’en désole car cela me manque un peu !! La prochaine fois, je serai plus prévoyante.

Agnès

C’est déjà fini, ces Championnats de France à Verneuil sur Seine.

Nous sommes partis en force, deux bus « NotCar » de Roncq, avec 9 gazelles et 8 lions, nous partons le samedi après-midi. L’aventure commence et cela sans ma fille Emilie, un peu de nostalgie.

Un trajet avec beaucoup de Bla... et Bla... Et de Rires dans le bus des Nathalie’s. Patrice et Joseph confirmeront 😊.

Nous arrivons vers 18h, un lieu magique, une base de loisir merveilleuse. Un plan d’eau, une plage, un mini port, des bosquets, la vraie nature.

Nous faisons un repérage du parcours, une boucle de 3.3 km, très technique avec beaucoup de courbes et de courts virages et de belles montées. Il faudra faire 4 tours. Je suis déjà fatiguée, les jambes sont lourdes… Je me pose des questions pour demain ?

Au soir, resto et dodo au Campanile. Ce fut parfait .

Nous y sommes le Jour J.

Le temps est pluvieux. Blandine et Henri Pierre sont déjà partis pour la Marche Nordique Compétition.

Nous ne tardons pas pour les rejoindre. Ils ne sont pas nombreux sur cette épreuve, moins de 50. Après une heure la pluie ne tombe plus, par contre les pénalités tombent et cela nous met la pression. Alors, il faut encore plus les encourager.

Nous devons attendre encore 2h30, mais nous avons du travail, monter la tente et les flammes et déposer de Flyers de La Jaroise sur les voitures.

Voilà enfin, je suis sur la ligne de départ. J’ai le dossard 400 sur la deuxième ligne. Les plus fortes ont les dossard 350 à 399 ! Comme d’hab, les recommandations officielles. Merci Jean Pierre 😊

Nous sommes 129 femmes. Cela se bousculent. Une marcheuse tombe près de moi. Elle râle, puis une autre plus loin. Nous sommes serrées et avec les bâtons et nos grands gestes, ce n’est pas facile. Je fais un bon départ et je file. Je vois mes copines après un virage. Elles ne sont pas loin.

Bon, j’ai trois objectifs : faire 1h45 soit une moyenne de 7,5 km/h, puis être première fille du JAR et que Rodolphe ne me dépasse pas. Remplir ce contrat.

Le premier et deuxième tour je suis en forme. Il y a pas mal de juges et aussi heureusement de supporters. Je passe au ravito. Il n’y a pas de nourriture et seulement de l’eau et je ne trouve pas notre panier. Zut, je sais que je dois recharger mes batteries. Bon, concentre-toi et comme dit David rattrape toujours ceux devant toi, facile à dire mais à faire ! Je sens que je faiblis et j’ai une remarque pour main droite pas assez derrière. Faire attention. Ensuite, je passe de nouveau au ravito et je prends ma pate de fruit qui est dans mon short et je bois. Malheureusement, maintenant je ne suis plus avec le groupe des 5 femmes. J’ai perdu du temps et je ne vais jamais rattraper ce groupe et je ne saurai jamais si j’ai bien fait d’arrêter à ce ravito ???

Je regarde de temps en temps et je vois mes copines, elles ne sont plus en groupe, elles se détachent. Nadia est derrière moi mais l’écart grandi, mais je sais aussi que si j’ai une pénalité, je ne vais pas atteindre mon but. Toujours être concentrée et motivée, d’autant plus que le vent souffle fort et que les rubalises nous gênent. Je regarde bien entendu au loin pour admirer les canards et le paysage et je vois un photographe et je souris. Je ne l’ai reconnu que sur la fin de la montée, Henri Pierre nous mitraille et nous encouragent. Cela donne du Punch.

Comme, il y a beaucoup de boucles, j’ai souvent vu et encourager mes copines, mais je ne vois pas les hommes du JAR qui sont partis 15 mn après nous. Enfin cela se termine, des hommes me doublent j’essaie toujours de les tenir. Mais le dernier tour dur et dur. Lors d’une montée, une coach me voit en souffrance, elle me dit de détendre mes épaules et de bien respirer Très bon conseil et j’en suis reconnaissante.

J’entends l’arrivée de la première femme, beaucoup de Bruit, Apolline Mazureck est Championne de France , bien méritée et très très heureuse pour elle . En 1h26’ 55 ‘ >> plus 9 km/h spectaculaire !!!

Mais je suis en baisse de régime, mes concurrentes et amies de Seclin me doublent sur le dernier kilomètre, j’essaie de ne pas laisser trop de distance. J’accélère car je viens de voir Rodolphe au loin, alors je redémarre à 8 km/h et je double deux dames et voilà j’y suis.

Je n’oublie pas de regarder le chrono 1h29, Bizarre ? Ah oui, c’est le chrono homme, il faut ajouter 15mn. C’est OK pour moi 1h 44’ 2’’ mieux que prévu. J’ai fait le job. Youpi !!! Je suis très émue.

Je reste là car ce n’est pas encore fini, je dois soutenir mes potes qui vont arriver. Cela fait tellement du bien les encouragements et je pourrais tous les voir : Rodolphe, Nadia, Nathalie, Agnès, Colette, Jean Luc, Joseph, Thierry, Jacques, Emmanuel, Laurence, Isabelle, Patrice, Marie.

Enfin, passons au ravitaillement très léger simplement de l’ eau, pain d’épice et chocolat. Déçue comme pour le cadeau offert un très petit sac., il n’y aura donc pas de souvenir fétiche pour ces championnats-là. C’est le seul bémol.

Ensuite, l’affichage des résultats, le protocole, la minute de silence pour Monsieur le Président Jacques Chirac et les nombreux podiums avec la Marseillaise reprise en cœur « Marchons » « Marchons ».

Bien entendu, encore félicitation à notre Colette qui est sur la 3ème marche des V4. Pour le classement en équipe les bretons ont fait fort, et nous sommes placés en équipe en 24ème, 41ème et 47ème position sur 49 équipes.

En conclusion, une belle journée entre amis pour une compétition où le niveau monte avec de nouveaux marcheurs toujours plus forts et plus habiles.

Je remercie les organisateurs de cet événement, les bénévoles, les supporters et nos chauffeurs ainsi que notre coach Jean Pierre et bien entendu notre Club.Je remercie les organisateurs de cet événement, les bénévoles, les supporters et nos chauffeurs ainsi que notre coach Jean Pierre et bien entendu notre Club.

Nathalie Du Bois Chapitre 1 - Des aventures Nordik

Il est 9 h, et c’est sous une pluie battante que Blandine Miroux (qui a obtenu dernièrement son « bâton d’or » au club, lors de la dernière session) et Henri Pierre s’élancent sur la piste pour effectuer une marche nordique compétition comptant pour le challenge MNT.

Ils effectuent le même parcours que nous, c’est-à-dire 13.300 km, et nous ne manquons pas de les encourager sur le parcours.

La pluie a cessé, et nous découvrons avec bonheur cette base de loisirs très agréable.

Allez encore 2 tours… ça vient bon ! Ils terminent tous les deux avec la joie d’avoir été jusqu’au bout, et d’avoir donné le maximum. Nous les félicitons bien sûr !

11 h 45 : c’est le départ des championnats de France pour les femmes.

Nathalie D. – Nathalie H. – Agnès – Isabelle – Nadia - Marie – Laurence – Colette se mettent sur la ligne de départ quelques bises d’encouragement.

Ça y est c’est parti !

De suite, Nathalie D. prend son envol... Nadia la suit de près, ainsi que Laurence.

Je me retrouve avec Agnès et Nathalie H. Nous nous encourageons. C’est Agnès qui « fait le lièvre » et nous entraine. De temps en temps je prends le relai surtout dans les montées. « Allez les filles, nous pouvons en griller quelques-unes » Effectivement, nous arrivons à doubler plusieurs concurrentes qui essaient de nous rattraper mais en vain.

Isabelle et Marie sont derrière nous et nous pouvons les encourager lors des croisements de parcours.

Petit à petit, boucle après boucle, la fatigue se fait sentir, mais pas pour toutes…

Nathalie D. et Nadia ne sont plus dans notre ligne de mire, par contre, nous rejoignons Laurence, et c’est à quatre que nous continuons le parcours, en nous encourageant l’une l’autre. Nous avons un bon rythme !

Tout à coup, Nathalie H. qui n’avait pas encore « fait le lièvre » se sent des ailes et se met en tête. Nous essayons de la suivre, j’y arrive durant environ 500 m, mais peu à peu elle s’éloigne. Agnès et Laurence n’y arrivent pas non plus, elles sont derrière moi.

Puis, surprise ! Rita une concurrente de Lomme avec qui je me retrouve souvent se met devant moi, et m’incite à la suivre… Normalement je devrais y arriver, puisque lors de la dernière marche à Hébécourt, je suis arrivée avant elle. Mais non ! je fais le maximum, mais elle finit par s’éloigner. C’est la dernière boucle, et je l’ai toujours en ligne de mire.

Ça y est, c’est fini ! Nous terminons avec très peu d’écart, je la remercie, nous nous embrassons ! j’ai vécu un bon moment de solidarité.

Nathalie H. explose ! son objectif était d’arriver avant moi. BRAVO Nath. Tu as réalisé ton challenge (je l’ai fait exprès… je t’ai laissé gagner. Mais non j’rigole !)

Finalement, nous terminons tous « dans un mouchoir de poche ». Quel bonheur dans tous les yeux.

Les embrassades vont bon train. Que de bons moments INDESCRIPTIBLES.

Il en va de même avec nos compagnons : Rodolphe - Jean-Luc – Thierry – Patrice – Joseph – Jacques – Manu –

Qui ont démarré ¼ h après nous, et que nous retrouvons avec plaisir.

Nous attendons les résultats, pour ma part je sais que je ne monterai pas sur la 1ère marche, car je me retrouve avec des personnes plus rapides que moi… (il faut l’accepter) mais comme nous étions 5 inscrites en Master 4, j’espère de tout cœur me retrouver sur la 3ème marche. Effectivement, je suis 3ème.

Je me suis battue jusqu’au bout et tout comme Nath, j’ai réalisé mon challenge.

Quel bonheur pour moi de pouvoir encore participer aux Championnats de France, et de me retrouver avec toute cette équipe pleine de joie et de vitalité.

Que de bons moments nous avons passé ce week-end.

Un souhait : pouvoir encore durant plusieurs années me joindre à cette équipe.

Merci à notre coach Jean Pierre, à qui nous devons une grande partie de notre réussite ! et à bientôt pour de nouvelles aventures !

[if gte vml 1]><v:shape id="Image_x0020_64" o:spid="_x0000_i1025" type="#_x0000_t75" alt="&#127881;" style='width:36pt;height:36pt;visibility:visible;mso-wrap-style:square'> <v:imagedata src="file:///C:/Users/lutzj/AppData/Local/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image012.png" o:title="&#127881;"></v:imagedata> </v:shape><![endif][if !vml][endif]

Je pars de chez moi, contente de pouvoir participer pour la 1ère fois aux championnats de France de marche nordique mais aussi inquiète car la pluie tombe et elle est annoncée aussi pour le jour de la compétition.

Trajet sympa auprès d’Agnès et Nadia. On papote … 1 muffin et une part de gâteau de riz offerts par nos pâtissiers du club.

Nous découvrons le très beau site de l’île de loisirs du Val de Seine. Quelques photos, reconnaissance du parcours et nous passons ensuite une belle soirée au Campanile.

Dimanche, vent et pluie au lever nous inquiètent mais Colette nous promet qu’il ne pleuvra pas pour la marche.

Après le court trajet en minibus, on arrive sur place à 10 heures pour encourager Henri Pierre et Blandine qui font la marche de 9 heures.

On observe la qualité du geste des concurrents et on apprend que les juges ont mis de nombreuses pénalités.

On s’échauffe. Le stress commence à monter …

C’est le départ, j’essaie de suivre Nathalie D. pour qu’on marche à deux mais ça va trop vite pour moi. Je me fais doubler encore et encore…

J’ai chaud.

J’ai une remarque concernant mon bras qui ne passe pas assez à l’arrière. Je m’efforce de bien faire le geste, mais ça m’oblige à ralentir. En plus je me sens fatiguée. J’ai mal dormi la nuit passée et la semaine précédente.

Je suis rejointe par Colette, Agnès, Nathalie H. Je n’arrive pas à les suivre.

C’est dur.

Je bois au ravitaillement mais j’aurais eu besoin de manger un peu … Il n’y a rien !

Il ne pleut pas. C’est déjà bien.

Je me fais doubler maintenant par les premiers hommes. J’accélère un peu à la dernière ligne droite. Je double la femme que je suivais depuis longtemps juste avant la ligne d’arrivée.

Petite consolation ! Je termine 321ème en 1h48. Ce n’est pas si mal : 7.2 km/h !

Mais je suis sûre que je suis capable de faire mieux. Je suis contente de ne pas avoir eu de pénalité et d’avoir déjà bien progressé depuis ma 1ere compétition à La Jaroise.

Ensuite ce sont les podiums.

Ça fait bizarre d’entendre la Marseillaise.

On est bien à des championnats de France ! On est contents d’applaudir Colette qui termine 3ème de sa catégorie.

Puis c’est le trajet de retour. Encore un bon moment dans le minibus et lors de la pause sur une aire d’autoroute où on retrouve Jean-Pierre.

Magnifiques arcs en ciel sur le parcours.

C’était un super week-end, belle ambiance, chouette esprit d’équipe, jolis moments de partages.

Merci le JAR !

Laurence

Mes impressions face à mes 1er Championnats de France de marche Nordique !

D'abord, très fière à 60 ans d'avoir participé à mes 1er Championnats de France.

Ensuite objectif fixé atteint : allez jusqu'au bout des 13,300 km !

Et tout cela dans un très beau cadre !

De plus il n'a pas plu !

Et enfin une Equipe formidable !!

Quelle ambiance !

Merci à vous tous pour votre soutien !

Et bravo à tous !

Marie-Véronique

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Catégories

Roncq, FRANCE

mise à jour le15/02/2020