top of page

Flobecq, 750 km pour 15 marcheurs…


En ce dimanche 2 avril 2023, plusieurs voitures convergent séparément vers le village de Flobecq. Pourquoi donc vers ce petit village perdu dans la Belgique, à proximité de Renaix, situé à une cinquantaine de km de « La Source « à Roncq ?

Une marche longue distance est proposée par la Fédération Francophone Belge de Marches Populaires, grâce aussi à l’initiative de Thierry qui nous fait découvrir avec enthousiasme ce type de randonnée, soit 50 km. Mais afin de rendre accessible cette activité, plusieurs kilométrage sont proposés par la FFBMP à savoir : 5, 8, 14, 20 ,30, 40 km. Chacun

trouve chaussure à son pied !

Réveil matinal, il ne pleut pas ! Départ 05h45 en covoiturage pour un ensemble de 15 marcheurs, décidés à en découdre.

Nous nous retrouvons dans une salle spacieuse, bien chauffée, et l’on devine l’organisation rodée. Les verres à bière sont déjà au garde à vous, et les bouteilles dans leurs bacs trépignent : c’est la Belgique que l’on aime !

Départ groupé vers 07h30. L’obscurité s’est éclipsée et nous laisse voir le parcours dès le début de notre périple. Car effectuer une telle distance est loin d’être aisé, malgré une préparation et la pratique régulière de la marche. Il y a le parcours, la météo et l’état du terrain qui rentrent et ligne de compte, et bien sur l’état physique du moment, ainsi que le moral ou mental

qui rentrent en ligne de compte.

Le parcours de 50 km est constitué de 4 tracés distincts permettant d’obtenir une vue générale de la région. Pottelberg, La Houppe, Wodecq, Ghoy, pour ne citer que certains villages. Villages où l’on remarque de belles maisons, qui peuvent côtoyer des constructions « ayant vécues ». Nous sommes seulement à une heure de la France, mais le dépaysement est présent

par l’infrastructure des bâtiments et l’agencement des axes routiers. Pas la peine de partir au bout du monde, la découverte est à portée de main, diront certains.

La météo, un élément important du randonneur, qui conditionne grandement sa journée et son moral… Nous n’avons pas à nous plaindre car les journées de pluie incessantes sont derrière nous ! Néanmoins, le parcours conserve les marques de son

passage ! Beaucoup de chemins boueux et glissants, des montées pénibles et des descentes limites, mais nous dirons que cela fait partie des impondérables, voire des plaisirs de la balade…

Le terrain ou chemin était – à mon avis – 50/50 asphalte et chemins terreux (avec ou sans boue). Le bitume permettait de nettoyer nos chaussures et de marcher plus aisément, en mode « récup. »…

L’état physique du moment a une influence certaine sur le rendement et la satisfaction de la journée. Chacun a son rythme, aussi il est normal que certains s’éloignent et qu’à l’arrière différents groupes se créent. L’occasion de bavarder longuement, de regarder la nature, s’arrêter pour photographier ou tout simplement de prendre son temps… Le regroupement s’opère lors des haltes pour le pointage ou ravitaillement ou arrêt repas du midi. D’ailleurs, au fur et à mesure que les kilomètres s’égrènent la composition des groupes changent, suivant l’humeur ou la fatigue du moment. Le maître-mot toutefois est la cohésion permanente des marcheurs et la satisfaction d’être présent ensemble durant cette sortie.

Néanmoins, la fatigue, les cloques cachées sous les chaussettes trempées, les courbatures et raideurs apparaissent… Le sourire est toujours présent mais nous faisons plus attention aux kilomètres restants. Journée sans pluie, mais le froid est bien

présent, malgré nos habits prévus à cet effet. Le dernier point de contrôle, l’arrivée est proche. Une dernière longue descente sur une terre boueuse et bien noire réveille notre attention à la prudence.

Flobecq est annoncé par la présence sur le parcours de photographies grands formats du Salon International de l’Art Photographique qui attirent nos regards, la Culture dans la Nature, normal vu les champs avoisinants. Enfin, LE dernier kilomètre, nous retrouvons notre point de départ et la douce chaleur de la salle. Nous nous retrouvons donc à 15 tous autour

d’une table, Une bonne bière RedFlo devant nous pour certains. Comme toujours, c’est moment de convivialité où le temps semble suspendu. Un brouhaha agréable règne dans la pièce,

Au lever de chaise, les courbatures se font plus présentes, dehors le froid semble s’intensifier, est-ce la fatigue ? C’est quand la prochaine longue sortie ?

(à suivre)….

107 views0 comments

Comentarios


bottom of page